L’Élan hors de Pau : Orléans 31/01/2015

Ici, ce sont les dossiers. Les vrais, les bétonnés, pas du bidon.
didier labrit-badie
Champion Clamart 2015
Avatar de l’utilisateur

Messages : 6954
Enregistré le : 24 nov. 2003 16:03
Localisation : paris

L’Élan hors de Pau : Orléans 31/01/2015

Messagepar didier labrit-badie » 02 mai 2015 1:46

Voyage à Orléans

Samedi 31 janvier 2015. 15h00. Jaco11 est déjà arrivé et ElanForever est dans le coin mais on ne se trouve pas dans le pâté d’immeuble. Ça commence bien ! Enfin, le voilà, avec sa valise blindée équipée du bouton On/off du déclenchement des vociférations massives sur les ondes de France bleu Béarn.

Route dégagée alors que la météo annonçait la neige. D’autres bolides sont en route depuis Paris mais nous arrivons les premiers avec 2 heures d’avance facile sur le suivant. La play list aux petits oignons a fini par faire taire les échanges philosophico-basketballistique des experts embarqués.

Orléans est calme à l’arrivée, vers 16h30 et il est facile, à cette heure-là, de trouver une place presque au même endroit que l’an dernier.

J’aime ces moments où la salle est totalement accessible pour voir le match des espoirs. On déambule, les personnels et les bénévoles mettent en place ce qui assurera, tout à l’heure, la sécurité et les loisirs des spectateurs. Mais nous, là, on peut s’installer où on veut. Quel dommage qu’il y ait si peu de spectateurs chez les locaux. On devine la famille des joueurs, quelques jeunes et…c’est tout. Dire que n’importe quel orléanais pourrait voir ce match sans dépenser un centime.

Ce sera derrière le banc de l’Elan que nous nous installerons Jaco11 et moi, là où les peones ont déjà pris place. ElanForever est en train de s’affairer à la table de presse pour relier sa valise au monde entier.

Les baskets crissent, les coachs crient, la match s’emballe et voilà, nous aussi. Les deux jeunes femmes arbitres se voient expliquer le règlement, l’élan se détache puis Orléans se rapproche et, enfin, les verts maîtrisent la fin de match. Les rotations de qualité ont su maintenir un niveau intéressant pour résister à l’adversaire.

Il est temps de se restaurer. Légendaire8, gpolin et gpoline, nix et nixette, BEARN64 sont arrivés, RadioBrunooo aussi et kikinou16 est en route. On prend place sur les sièges correspondants aux billets commandés par Jaco11 qui a eu au téléphone depuis un mois la responsable de la billetterie. Un tsunami pourrait recouvrir la France que Jaco11 ne perdrait pas de vue ces places.

La salle se remplit bien. On est déjà chaud à l’entrée des joueurs. Notre grand organisateur de la soirée nous a trouvé des sièges derrière le banc de l'élan et, surtout, à la sortie du tunnel des joueurs béarnais. Ceux-ci sont accueillis par les encouragements furieux de la vingtaine de supporters que nous sommes. Le match débute sur un bon tempo, les verts sont sérieux et appliqués. L’adresse extérieure nous aide bien. Sean May nous fait bien rire avec son short et son maillot dans lesquels on pourrait mettre 20 Braga.

41-47 à la mi-temps.

Un jeu pour gagner un voyage est en place. C’est le numéro de la place qui donnera le vainqueur. Une vainqueuse pour l’occasion. Kikinou16 voudrait bien s’occuper du lot de consolation qui n’en est pas un. ElanForever semble agité. A-t-il eu le temps de commenter la première mi-temps alors que la Section paloise jouait en fin d’après-midi ? La connexion est-elle bien établie ?

Deuxième mi-temps toute aussi sérieuse. +7 à la fin du 3ème ¼ alors qu’Orléans s’est rapproché à 2 points sans réussir à passer devant. Le 4ème ¼ enlèvera tout suspense quand l’Élan se ménagera une dizaine de points d’avance. En roue libre, les verts l’emportent 75-89. Mention très passable à Yannick Bokolo au passage dont le panier au buzzer à 125 mètres au moins prive Jaco11 et moi-même de l'écart juste au Jacosportif!

Le public local, chaud sur quelques actions s’est rapidement éteint. Il aura l’occasion de se manifester plusieurs fois contre AK Sylla qui fait un match tout en démonstration mais rarement pour soutenir ses propres joueurs.

Côté animation, si le concours à la mi-temps fut bien sympa la mascotte de la région centre est bien moche!

Les joueurs viennent nous saluer avant d’aller au vestiaire. ElanForever a déjà débranché le matériel et file en salle de conférence.

22h00, comme à 17h00, la salle est vide, la tension est tombée, les voix sont éraillées et nous pouvons déambuler sur le parquet maintenant. Quelques jeunes refont les actions des « grands » avec leurs ballons. Nous nous refaisons le match.

Bien plus tard nous déambuleront dans Orléans sur les pavés brillants à la recherche d’un restaurant. Il faut dire qu'autour de la salle c'est le désert en terme de bar. Rien. Que dalle. Une fois restaurés il sera temps de rentrer.

2h00, la didmobile est garée. Penser à prendre du miel au petit déjeuner pour réparer la voix. L’excitation de la journée est là pour retarder l’arrivée du sommeil mais on a le sentiment du devoir accompli. Et puis on en a tellement vécu des galères de match que ce petit retard à l’endormissement mais avec la victoire au bout est plaisant.

Pour réagir à cet article, c'est par ici !

Retourner vers « DOSSIERS »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité